A Savatthi. Au matin, la bhikkhuni Sela s'habilla... Elle s'assit au pied d'un arbre pour la journée.

Alors Mara, le Malin, voulant susciter peur, agitation et terreur dans l'esprit de la nonne Sela, désirant lui faire perdre sa concentration, s'approcha d'elle et lui adressa ces vers :

"Par qui cette poupée a-t-elle été crée ?
Où est le créateur de cette poupée ?
Où cette poupée est-elle apparue ?
Où cesse la poupée ?"

La bhikkhuni Sela pensa : "Mais qui est-ce là ? C'est Mara le Malin... Qui souhaite me faire perdre ma concentration".

Alors, la bhikkhuni Sela, ayant compris qu'il s'agissait de Mara, lui répliqua en vers :

"Cette poupée ne s'est pas faite d'elle-même,
Pas plus qu'elle n'a été faite par un autre.
Elle est venue en dépendance d'une cause,
Quand la cause disparaitra, alors elle cessera (d'exister).

Tout comme une graine plantée dans un champ
Croît en dépendance de nombreux facteurs,
Requierant à la fois les nutriments du sol
Et un apport régulier d'humidité.

Ainsi les aggregats et les éléments,
Ainsi que les six bases de contact des sens
Sont-ils dépendants d'une cause ;
Quand la cause disparaîtra alors ils cesseront."

Alors Mara le Malin, réalisant "La bhikkhuni me reconnaît", triste et désappointé, disparu tout aussitôt.