Il semblerait que la mise en application de l'article 25 de la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées risque d'être retardée par la mise en place d'un décrêt "experimental" et non définitif de 2 ans.

Déja, la communauté des webmasters se mobilise pour soutenir l'application de la loi sur l'accessibilité numérique, en proposant la création d'icônes de soutien et leur affichage sur les sites qui se sentent concernés.

On rappelera que la conformité aux normes minimales d'accessibilité présente de nombreux avantages, et pas seulement pour les utilisateurs victimes de handicaps.