Dans un long billet, Matt Cutts revient sur la mise en place de Bigdaddy, la désindexation de certains sites, et fournit des éléments laissant à penser qu'une stratégie de liens trop fortement basée sur l'achat de liens ou l'échange de liens réciproques peut être nuisible.

Sur Bigdaddy : Cette mise à jour logicielle de de l'algorithme a concerné essentiellement la partie du moteur dédiée au crawling, et dans une moindre mesure, celle dédiée à l'indexation. Débuté en décembre 2005, le déploiement de Bigdaddy s'est achevé fin mars.

De nombreux webmasters ont signalé au début de Bigdaddy la désindexation d'une partie de leur site. Après examen, il s'est avéré que les sites désindexés affichaient en général des liens de qualité douteuse, comme des liens réciproques trop systématiques, ou des liens vers des réseaux identifiés comme étant du spam. En conséquence, la tolérance de l'algorithme a été revue à la hausse, afin d'indexer plus de pages de ce type.

Certains sites continuent cependant d'afficher un nombre réduit de pages indexées. Matt Cutts donne quelques pistes pour expliquer ce phénomène : "Je m'intéresserais en priorité à la qualité de mes liens si je voulais voir plus de pages crawlées. Depuis cet update, nous avons amélioré la façon dont nous traitons les liens réciproques et l'achat de liens (...) Si vous étiez crawlé plus fréquemment avant l'update, et que vous échangez beaucoup de liens réciproques, ne soyez pas surpris si le nouveau robot a désormais d'autres priorités et vient moins fréquemment (...) Il est probable que des webmasters très actifs dans l'échange de liens se voient moins crawlés (...) Si vous avez un site qui ne fait que de l'affiliation, il serait bon de penser à la valeur ajoutée que votre site apporte à l'utilisateur".