Décidemment, l'être humain est loin d'être rationnel : selon une étude (PDF) présentée récemment au CIH 2007, la pertinence perçue des pages de résultats des moteurs de recherche serait affectée par la marque du moteur associé à ces pages.

Pour vérifier leur hypothèse, les auteurs de l'étude ont demandé à 32 participants d'évaluer la pertinence de 4 pages de résultats originellement issues de Google, mais "rebrandées" aux couleurs de quatres moteurs : Google, MSN, Yahoo et AIRS, un moteur fictif inventé pour l'occasion.

Les résultats de recherches étant strictement les mêmes, les moteurs auraient dû en toute logique recueillir des scores de pertinence similaires. Au lieu de ça, les auteurs ont constaté un écart de pertinence perçue de 25% entre les moteurs. C'est Yahoo qui a été jugé globalement le plus pertinent, avec un score de pertinence de 42%, suivi de Google avec un score de 36% (soit la moyenne de l'ensemble des moteurs) et de MSN avec un score de 34%. Le moteur fictif AIRS a recueilli quant à lui un score de 32%.

La perception de la marque affecte donc bien la perception de la pertinence, ce que semble confirmer l'analyse qualitative : certains utilisateurs jugent ainsi les résultats de recherche AOL "inférieurs" alors que ceux-ci sont fournis par Google. Moralité : si vous ne parvenez pas à améliorer votre pertinence, travaillez votre branding...