... Voila en substance le propos de la dernière alerte de Jakob Nielsen. Si la vision qu'a Jakob Nielsen du blogging est assez caricaturale (les blogs ne sont que controverses, commentaires et génèrent du trafic sur le court terme), l'article contient néanmoins quelques reflexions intéressantes.

Parce que la qualité des billets d'un auteur varie fortement, selon Jakob Nielsen, il est difficile d'être toujours au top, et l'on se retrouve aors en compétition avec la masse des auteurs certes moins qualifiés, mais tellement nombreux qu'il s'en trouve toujours quelques-uns pour produire occasionnellement de meilleurs billets que les vôtres. Au contraire, en investissant son temps à produire des articles de qualité, on s'affranchit de la compétition puisque l'on joue sur un terrain qui est hors de portée de la masse.

Personnellement, il ne me paraît pas judicieux d'opposer blogging et création d'articles, ne serait-ce que parce que le blog n'est qu'une forme de publication, qui n'a rien à voir avec la qualité du contenu : La forme des alertes de Jakob Nielsen est par exemple très proches de celle d'un blog, puisque leur contenu est relativement court et qu'elles sont classées par ordre chronologique... Mais cet article a quand même le mérite de rappeler quelques questions essentielles pour les experts, quelquesoit leur discipline : ce que je publie apporte-t-il au lecteur une valeur ajouté ? Sert-il ma réputation ? Est-ce que je ne contribue pas à la pollution informationnelle ?