La société Seelog, qui avait en juin dernier publié une étude sur l'utilisation des différents modes de recherche Google s'est intéressée cette fois-ci à l'utilisation des caractères accentués lors de leurs recherches par les internautes.

Il apparaît que ceux-ci, par facilité ou ignorance, ont tendance à favoriser les requêtes non-accentuées. Google ne fournissant pas de résultats identiques selon que la requête est accentuée ou non, on peut légitimement se poser la question du respect (ou non) des règles d'orthographe dans l'optimisation de son site.

Pour ma part, le choix est fait : si les pages de résultats Google diffèrent bien selon que la requête est accentuée ou non, elles restent néanmoins très similaires en général (exemple : "référencement" et "referencement"). Autant donc afficher une orthographe correcte.