Eric Enge de StoneTemple Consulting a mené une longue interview d'Adam Lasnik, "Search Evangelist" chez Google. Si l'ensemble de l'article est des plus intéressant, plusieurs points ont plus particulièrement retenu mon attention :

  • Si Google recommande toujours de ne pas utiliser plus de 100 liens par page, ce n'est plus parce que cela correspond à une limitation technique du moteur, mais uniquement parce qu'un trop grand nombre de liens est souvent révélateur de liens de mauvaise qualité.
  • Les fichiers sitemap peuvent être utilisés pour résoudre certains problèmes de duplicate content et de canonicalisation. En cas de duplication de contenu, Google tendra à favoriser l'URL spécifiée dans le fichier sitemap.xml.
  • Lorsque Google "canonicalise" une URL, les informations relatives au PageRank sont également fusionnées (je recommande cependant de prendre les devants et de rediriger vers l'URL principale via une redirection 301).
  • Il est correct aux yeux de Google de fournir un contenu alternatif aux fichiers Flash, tant que le texte alternatif reste identique au contenu du clip Flash. Peu importe la technique employée.