Dans "Twitter pour être mieux référencé ?" , j'expliquais hier sur le blog Relevant Traffic qu'il était hasardeux de compter sur Twitter pour se créer de la visibilité dans le cadre de la recherche en temps réel. En effet, à supposer qu'un twit soit affiché, sa visibilité sera de toute façon très fugace.

En faisant du ménage dans mes bookmarks cet après-midi, je suis tombé sur une étude d'eye tracking menée par Oneupweb Digital qui semble suggérer que coté utilisateur, l'insertion de résultats temps-réel dans les pages de résultats des moteurs serait loin d'être un bouleversement. Ainsi, seul 55% des utilisateurs connaissant l'existence des résultats temps réel seraient capables de les identifier facilement dans une page de résultats (73% ignoraient d'ailleurs carrément leur existence avant de participer à l'étude). Et en moyenne, ce ne serait qu'au bout de 9 à 14 secondes qu'aurait lieu la première fixation des résultats temps-réel, ce temps variant selon les tâches à effectuer... Bref, voila de quoi douter de l'utilité de l'intégration des résultats Twitter en temps réel, du moins dans leur implémentation actuelle. Pour des requêtes vraiment chaudes, une mise en évidence graphique serait peut être indiquée pour susciter l'attention des internautes.