Suppression des mots-clés dans les referers, développement des résultats Onebox, extension des liens sponsorisés, update divers... régulièrement de nouvelles menaces semblent planer sur le SEO. Toutefois, le SEO ne se porterait pas si mal à en croire Ian Howells (PDF).

Se basant sur les données Google Webmaster Tools de gros clients e-commerce, l'auteur affirme que le taux de clic des résultats naturels serait de 52.5% contre 13% pour les résultats sponsorisés. Les 35% restants étant constitués de clics indéterminés, de clics Google Maps, Youtube ou Google Shopping (il est à noter que seul le trafic hors-marque a été pris en compte pour cette étude).

Comparativement aux données AOL de 2006, l'auteur observe que le taux de clic des résultats naturels était de 49% en 2006. Le CTR des résultats naturels n'aurait donc pas baissé, et aurait même légèrement augmenté. Il apparait également que la première position, si chère aux yeux des référenceurs, aurait légèrement perdu de son importance au profit des positions 2 à 5. Selon l'auteur, la cause en serait l'insertion de plus en plus fréquente de résultats issus des moteurs verticaux. Il est vrai que l'avènement de la recherche universelle a quelque peu modifié la distribution de l'attention au sein des pages de résultats.

En résumé, poursuivez vos efforts en SEO et PPC, tout en ne négligeant pas la recherche universelle et les moteurs verticaux. L'important est d'occuper le terrain :)