Référencement, Design et Cie

Attention ce blog a déménagé et est en lecture seule. Cliquez ici pour accéder à Référencement Design et Cie 2.0

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche © Sébastien Billard

28/01/2007

W3 Campus les 30 et 31 mars à Marseille

L'édition 2007 de W3 Campus, organisé par Webmaster Hub, aura lieu les 30 et 31 mars à Marseille, patrie de Marcel Pagnol, de la bouillabaisse et de "Plus belle la vie" :)

Tout comme l'année dernière, j'aurais le plaisir d'y intervenir pour parler de référencement. Le référencement ne sera cependant qu'un des aspects de cette édition, axée sur la génération de trafic et le e-marketing.

Cette année, le séminaire se fera en mode résidentiel, afin de faciliter les échanges informels entre les participants. L'hôtel Best Western Bonneveine Prado a donc été requisitionné à cet effet, et accueillera intégralement le séminaire, à l'exception de la soirée de clotûre, qui aura lieu... sur le Marseillois, une goélette de 42 mètres amarrée dans le Vieux-Port.

Le nombre de places est limité à 150, n'attendez donc pas trop pour réserver. J'avais été favorablement impressionné par la première édition de W3 Campus, bien plus conviviale et riche en échanges et informations que certains autres évenements auxquels j'ai pu participer. Nul doute que cette édition sera tout aussi sympathique :)

26/01/2007

Adam Lasnik revient sur la densité des mots-clés

Dans un fil de discussion sur le newsgroup d'aide aux webmasters, Adam Lasnik, ingénieur chez Google, revient sur la notion de densité des mots-clés :

"Ecrivez naturellement. Ce que nos algorithmes veulent voir, ce sont des documents qui évitent ces deux extrêmes : d'un coté, ne contenir aucun mot-clé pertinent dans la page, de l'autre afficher une densité des mots-clés telle que si votre professeur de français vous lisait, il vous taperait energiquement sur les doigts, et de façon répetée.

Je vais vous confier un petit secret : il n'existe pas d'indice de densité idéal. Les gens qui affirment que la densité optimale est x% devraient devraient recevoir le même traitement de la part d'un professeur de français, d'un Googler ou d'un webmaster.

Enfin, laissez moi réitérer un point-clé : Le fait de pouvoir trouver des sites se positionnant bien sur un mot-clé donné et pratiquant le "gavage de mots-clés" n'est PAS une preuve que cette méthode soit efficace. Je pourrais tout aussi bien vous montrer une correlation entre le positionnement de certains sites et le fait qu'ils contiennent exactement trois fois la lettre "q"."

Voila qui confirme encore une fois que la notion de densité idéale est une illusion ;)

Les Googlebombs désamorcées ?

Dans un billet sur le "Webmaster Central Blog" de Google, Matt Cutts, Ryan Moulton et Kendra Carattini expliquent que le moteur a commencé à minimiser l'impact des Google bombings, par des méthodes algorithmiques. Désormais, des pages commentant le Google bombing pourront éventuellement apparaître, mais plus le site "googlebombé".

Aucun détail technique n'est fourni, mais il semble que le système soit efficace : les google bombings les plus courants ont en effet disparu, et la biographie de Nicolas Sarkozy n'apparaît plus pour la recherche "Iznogoud".

25/01/2007

Nouveau comportement pour l'opérateur "site:" sur Google ?

Jusque ici, la commande "site:sousdomaine.domaine.com" sur Google retournait uniquement les pages indexées pour ce seul sous-domaine, quel que soit le sous-domaine (www ou autre) considéré.

Il semble cependant que le comportement de la commande "site:" ait changé ces dernières semaines, puisque Google retourne désormais d'autres sous-domaines de premier et second niveau (exemple pour www.msn.fr).

Plus étrange encore : dans certains cas, il semble que le premier niveau de sous-domaine soit pris en compte par la commande, mais pas les niveaux suivants. Ainsi la commande "site:billard.free.fr" retourne bien les pages de ce domaine, mais la commande "site:s.billard.free.fr" retourne les mêmes résultats, comme si le sous-domaine "s" de second niveau spécifié dans la requête était ignoré. Ce comportement n'est toutefois pas constant (exemple avec Lycos).

Le comportement de la commande semblerait donc désormais être le suivant :

  • "site:www.domaine.com" retourne les pages de tous les sous-domaines du domaine.
  • "site:sousdomaine.domaine.com" retourne les pages de ce sous-domaine, mais également des sous-domaines de second niveau.
  • "site:sousdomaineA.sousdomaineB.domaine.com" retourne tantôt les pages du sous-domaine B en ne tenant pas compte du sous-domaine de second niveau A, tantôt les pages du sous-domaine de second niveau A uniquement.

Reste à savoir s'il s'agit d'un bug ou d'une fonctionnalité. Si ce changement est voulu, il est bien malheureux, la commande "site:" étant bien utile pour avoir un aperçu rapide de toutes les URLs appartenant à un sous-domaine donné.

24/01/2007

Des statistiques pour Google Custom Search Engine

Google CSE (présenté ici) fournit désormais des statistiques sur l'utilisation de ses moteurs de recherche personnalisés (celui-là par exemple), directement dans l'espace d'administration des moteurs. Pour y accéder, il suffit simplement de cliquer sur le lien "statistics" dans la page "My search engines". Jusque ici, le seul moyen d'obtenir quelques statistiques étaient de consulter son compte Adsense si l'on participait au programme.

L'évolution du nombre de requêtes est ainsi visible sous la forme d'un graphique pour des périodes d'une journée, d'une semaine, d'un mois ou depuis le lancement du moteur. Le nombre total de requêtes de la période considéree est également affiché, ainsi que quelques requêtes populaires. On peut cependant regretter de ne pas avoir accès à l'intégralité des requêtes, ces requêtes de la "longue traîne" apportant à mon avis une information bien plus utile sur les centres d'interêt des utilisateurs et permettant d'affiner le moteur en conséquence.

18/01/2007

Enquête SEMPO / Jupiter Research sur le marché du Search Marketing

Jupiter Research et SEMPO, l'organisation des professionnels du Search Marketing, organisent jusqu'au 26 janvier 2007 une enquête sur le Search Marketing (avec il faut bien l'avouer une emphase sur les liens sponsorisés) dont les résultats seront rendus publics lors des Search Engine Strategies de Londres en février.

Les participants à l'enquête auront la possibilité de gagner un pass complet pour l'événement.

12/01/2007

Des statistiques globales sur les moteurs de recherche

Market Share propose en libre-accès ses statistiques sur les moteurs de recherche, basées sur l'étude du trafic de plus de 40000 URLs. Des données sur les parts de marché des navigateurs et systèmes d'exploitation sont également disponibles. Chose intéressante, les données sont exportables dans de multiples format (PDF, Word, Excel, RTF, XML...) ce qui permet de le traiter et de les mettre en forme librement.

La couverture est mondiale, et il n'est pas possible de segmenter les données par région.

(Repéré via Outils Froids)

Inflation du prix des Adwords aux Etats-Unis

Selon un article de Marketwatch, certains clients Adwords commenceraient à revoir leur budget Adwords à la baisse, suite à une inflation galopante du coût du clic et à des conversions pas toujours au rendez-vous. Pour certains, leur budget Adwords aurait été jusqu'à doubler.

Adwords est finalement victime de son succès : son faible coût comparé à d'autre médias a attiré un nombre de plus en plus grand d'annonceurs, qui enchérissent les uns contre les autres et font grimper le prix moyen du clic. Selon les analystes, cette tendance n'est pas prête de s'inverser. Il est donc essentiel de bien suivre ses campagnes et de mesurer leur retour sur investissement.

C'est l'occasion aussi de rappeler l'importance du référencement naturel, parfois négligé au profit des liens sponsorisés, jugés plus prédictifs et plus faciles à mettre en place : à la différence des liens sponsorisés, le référencement naturel offre une visibilité durable, et chaque clic issu du référencement naturel fait baisser le côut moyen de la visite.

11/01/2007

Humour Googlesque : c'est grave la bravitude ?

Lors d'une recherche sur "bravitude", Google suggère de chercher sur "gravitude". Google deviendrait-il ironique ? ;)

2/01/2007

Search : Que fût 2006 et quelles prédictions pour 2007 ?

Souvenez vous, c'était il y a un an : fin 2005, je m'étais risqué à quelques prédictions sur le paysage des moteurs de recherche en 2006... tout comme Fred, voyons lesquelles se sont réalisées...

Le changement d'ère que j'avais évoqué pour Google semble bien s'être confirmé, même si le moteur de Mountain View demeure toujours le "point G" du web et que son audience ne faiblit pas. La prédiction était donc correcte. De procès en campagnes d'activistes, de rumeurs en coups de gueule de blogueurs plus ou moins influents, Google a perdu de sa sympathie, et certains commencent à lui favoriser Yahoo... Si le mouvement vers la portalisation se poursuit (Google Calendar, Google docs & spreadsheets, rachat de YouTube...), Google n'a quand même pas été jusqu'à afficher des publicités graphiques sur ses propres sites comme j'avais pu l'imaginer, et ne connait toujours pas de concurrence sérieuse de la part de MSN concernant les liens sponsorisés. De même, pas de Google Desktop mobile en vue... Je me suis donc planté sur ces trois derniers points :)

J'avais également émis l'idée que Yahoo prendrait un tournant très social et geek. Cette tendance semble elle aussi s'être confirmée : En 2006, Yahoo a ainsi lancé un moteur de recherche personnalisable, un service de questions/réponses, partagé ses patterns de conception d'interfaces web, lancé une API AJAX et rajeuni ses services à la sauce 2.0, à grand renfort de tagging et de javascript. Tous ces efforts ne suffisent pas malheureusement pour prendre des parts de marché à Google...

MSN Search, rebaptisé Live, n'arrive lui non plus toujours pas à séduire, malgré des fonctionnalités intéressantes et une pertinence effectivement à la hausse. Ca n'avance donc pas vraiment, du moins pas autant qu'on pourrait le souhaiter. Et sa plateforme de publicité AdCenter ne permet toujours pas aux éditeurs de contenu d'afficher les liens sponsorisés du moteur...

Exalead, le petit moteur français a poursuivi ses efforts pour se faire connaître, notamment en mettant en place une interface plus légère et plus conviviale pour l'utilisateur. Le projet Quaero, bien qu'ayant du plomb dans l'aile, lui aura quand même permis d'augmenter un peu sa notoriété auprès du grand public. Exalead devra donc redoubler d'effort en 2007. Je reste persuadé que des partenariats avec des FAI et portails pourraient l'aider.

Concernant Ask, j'avais parlé de "flop", mais c'est finalement le moteur qui m'a le plus agréablement surpris : Ask a su mettre en place des outils de qualité (recherche cartographique, recherche dans les flux RSS, services mobiles) et a plutôt tendance à voir son audience progresser Outre-Atlantique. Et si c'était le moteur..."qui pouvait" justement ? Cela dit, en France son audience reste extrèmement faible.

Quel bilan tirer de toute cela et qu'attendre de 2007 ? D'abord qu'il est très difficile de prédire l'avenir. Ensuite que Google semble pour l'instant indétronable malgré une certaine érosion de son image chez les observateurs. S'il est difficilement envisageable que sa part de marché progresse (il est déjà au sommet), on peut s'attendre à ce qu'elle atteigne un plateau. S'il y a du changement, celui-ci viendra des portails et FAI, les internautes étant finalement peu enclins à changer de moteur. On peut également penser que la généralisation d'IE7 et l'arrivée de Windows Vista aidera un peu Live, mais l'impact sera probablement limité.

A lire également : les prédictions de John Battelle, ainsi que celles d'Andy Beal.