Référencement, Design et Cie

Attention ce blog a déménagé et est en lecture seule. Cliquez ici pour accéder à Référencement Design et Cie 2.0

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche © Sébastien Billard

25/05/2007

Stratégie, tactique et Search Marketing

Dave Pasternack s'insurge dans un article sur DM News de l'emploi abusif du terme "stratégie" en matière de Search Marketing alors qu'il est question le plus souvent, selon lui, de "tactique".

La stratégie est selon le Trésor de la Langue Française, "un ensemble d'actions coordonnées, d'opérations habiles, de manœuvres en vue d'atteindre un but précis (...) une manière d'organiser, de structurer un travail, de coordonner une série d'actions, un ensemble de conduites en fonction d'un résultat. Pour le Littré, la stratégie est "l'art de préparer un plan de campagne, de diriger une armée sur les points décisifs ou stratégiques, et de reconnaître les points sur lesquels il faut, dans les batailles, porter les plus grandes masses de troupes pour assurer le succès".

La tactique, quant à elle est "l'art d'utiliser les meilleurs moyens pour atteindre un certain objectif; l'ensemble de ces moyens" et designe aussi la "technique pour appliquer une stratégie définie, qui combine, en vue d'un maximum d'efficacité et en fonction des circonstances, tous les moyens et formes de combat utilisables" (Trésor de la Langue Française). "La tactique exécute les mouvements qui sont commandés par la stratégie" (Littré).

Pour certains, la tactique est l'art des moyens (le "comment"), et la stratégie celui des fins (le "quoi").

Qu'en est-il du Search Marketing ? Il me semble que l'on y retrouve tout aussi bien des éléments stratégiques que tactiques : par exemple en ce qui concerne le référencement naturel, le choix de porter en priorité ses efforts sur la popularité d'un site plutôt que sur son contenu peut être qualifié de stratégique, car il s'agit d'une orientation globale. Le choix des techniques pour générer ces liens (soumissions aux annuaires, marketing viral, jeux concours, achat de liens...) sera lui tactique. Mais tout est question d'échelle : au niveau de la stratégie globale de communication d'une marque, le search marketing peut être considéré comme un élement tactique.

Qu'en pensent les stratèges et tacticiens ?

23/05/2007

A quand Google Guru ?

Dans une interview accordée au Financial Times, Eric Schmidt décrit à quoi pourrait ressembler Google dans quelques années : "Nous n'en somme qu'au tout début en termes de capacité d'information que peut contenir Google. Les algorithmes vont continuer de progresser, en particulier la personnalisation. Le but est de permettre aux utilisateurs Google de poser des question telles que 'que dois-je faire demain ?' ou 'quel job devrais-je choisir ?' (...) Actuellement, nous ne pouvons même pas répondre aux questions les plus basiques, parce nous n'avons pas assez de données sur vous. C'est un point clé pour l'expansion de Google".

On connaissait le mantra "Don't be evil", voici venir "Om namo Guru Google"...

11/05/2007

Exalead enchaîne les nouveautés

Le moteur de recherche français Exalead est en forme : en un peu plus d'un mois, ce ne sont pas moins de 3 nouveaux services de recherche qui ont été lancés, ainsi que plusieurs améliorations des services existants, comme la restriction de la recherche aux blogs et forums, et l'affichage de liens d'actualités pour certaines recherches.

Premier de cette série, le service de recherche sur Wikipedia se positionne comme une alternative intéressante au moteur de recherche standard de Wikipedia, plutôt spartiate et peu efficace. Exalead permet une recherche exploratoire, en proposant des termes associés à la requêtes, et en affichant les categories d'appartenance et noms de personnalités relatives aux articles affichés.

La nouvelle version du moteur de recherche d'images s'avère à mon avis moins convainquante : Si selon Exalead environ 2 milliards d'images ont été indexées, les moteurs de recherche d'images Google ou Yahoo affichent systématiquement un plus grand nombre de résultats, ce qui réduit l'interêt de la solution Exalead. Le filtre "visage" me paraît anecdotique : quand on recherche une personnalité, il y a en général peu d'ambiguité sur les mots-clés. Mais pourquoi pas. Reste que le moteur de recherche d'images Exalead propose toujours des filtres intéressants comme la recherche en fonction de la résolution ou de l'orientation, et des opérateurs avancés de recherche.

Le moteur de recherche vidéo, dernier service en date, est lui plutôt une réussite. Exalead indexe les meta-donnée des vidéos hébergées par Youtube, Dailymotion, Metacafe, Kewego, iFilm et par la plateforme de téléchargement payant Vodeo (Exalead étant semble-t-il affilié, les liens Vodeo affichant dans leur URL un "partid=7611"). Un nuage de tags permet là encore de préciser la recherche, et il est également possible de chercher en fonction de la durée des vidéos.

3/05/2007

La classe "robots-nocontent" est-elle pertinente ?

Décidemment, il semble que les moteurs de recherche demandent une participationde plus en plus active des webmasters dans l'amélioration de leurs pages de résultats : alors que Google demande déjà aux webmasters de juger de la valeur des liens sur leurs sites via l'attribut "nofollow" (contredisant au passage sa devise "make pages for users, not for search engines"), Yahoo propose désormais d'empêcher l'indexation de certaines parties du contenu grâce à la classe "robots-nocontent".

Je trouve l'initiative plutôt maladroite : d'abord, on ne sait pas quelles seront les conséquences d'une balise mal fermée : l'intégralité du contenu sera-t-elle alors considérée comme étant à ne pas indexer?

D'autre part, c'est le travail des moteurs que de décider quel contenu est intéressant, et lequel ne l'est pas. Ce qui est intéressant pour les utilisateurs l'est à priori pour les moteurs, alors pourquoi limiter l'indexation de contenus pourtant visibles par les utilisateurs ?

Enfin, c'est potentiellement une occasion suplémentaire de manipuler les résultats et de tromper les utilisateurs. En voici un exemple (non testé cependant) :

<p>Winnie l'ourson est <span class="robots-nocontent">un pervers lubrique</span><span style="display: none">un petit ours jaune</span> qui aime se faire <spanclass="robots-nocontent">donner la fessée par maitresse Miranda</span><span style="display: none">des tartines de miel</span>.</p>

Le contenu se lequel Yahoo basera sa recherche et fondera sa description sera "Winnie l'ourson est un petit ours jaune qui aime se faire des tartines de miel", tandis que l'utilisateur innocent verra en réalité "Winnie l'ourson est un pervers lubrique qui aime se faire donner la fessée par maitresse Miranda"...